rougess


Là où le cadet UMP veut prendre la place du doyen PS

Et puis Jean Chagneau a repris « sa » place en 1995, à la démission de Garrigue devenu député-maire, avec près de 60 % des voix (et 66 % en 2004 !) Trois ans : courte interruption d’un règne de 32 ans, où, finalement, l’ancien Å’nologue a incarné un canton créé à peine six années avant son premier mandant.

Le sortant est serein Même s’il est amusant de constater qu’en 1995 déjà, la droite tirait à vue sur la supposée « usure » de Jean Chagneau, le jeune Jonathan Prioleaud joue fort bien son rôle.

Et évoque l’état des routes, le besoin de culture dans les villages et le manque d’emplois.

L’enseignant et conseiller municipal à Bergerac veut asseoir le poids politique des écologistes à Bergerac (lire ci-dessus), surtout dans ce canton où se trouve l’aéroport et les enjeux du désenclavement, où les Verts veulent peser (transport à la demande, parkings relais, covoiturage, refonte des bus du Conseil général…).

Source:

http://www.sudouest.fr/2011/03/17/la-ou-le-cadet-ump-veut-prendre-la-place-du-doyen-ps-345166-736.php


UNIVERSITE D'ANGERS - Ma... |
SMI 4 Groupe A01 |
Technologie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | nzomedia
| Testing in Belgium
| xpvista